kingdom of rock brucath

rock and metal
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

  Armstrong dépose les armes et va perdre ses sept Tours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bru_dall



Messages : 199
Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 56
Localisation : saint céré

MessageSujet: Armstrong dépose les armes et va perdre ses sept Tours   Ven 24 Aoû - 11:18

Le septuple vainqueur du Tour de France Lance Armstrong va perdre ses
sept titres du Tour de France et sera frappé d'une radiation à vie du
cyclisme, a indiqué jeudi l'Agence américaine antidopage (Usada).








Lance Armstrong




Le directeur général de l'Usada, Travis Tygart, a déclaré jeudi soir à
l'AFP qu'Armstrong serait aussi dépossédé de tous ses résultats depuis
le 1er août 1998. "C'est un triste jour pour tous ceux d'entre nous qui aimons le sport et nos athlètes", a-t-il dit.

L'annonce intervient après que le coureur retraité eut répété jeudi
soir qu'il était innocent des accusations portées contre lui, mais qu'il
renonçait à poursuivre sa bataille judiciaire contre l'Usada qui
l'accuse de dopage tout au long de la période 1999-2005.

Armstrong a pris sa décision après le rejet du tribunal fédéral
d'Austin, au Texas, de son recours contre l'Usada, qui laisse le champ
libre à l'agence antidopage pour poursuivre son enquête contre le
cycliste âgé de 40 ans.

Selon M. Tygart, qui a annoncé une conférence de presse de l'Usada vendredi sur cette affaire, "il
s'agit d'un exemple poignant de la manière dont la culture du
gagner-à-tout-prix peut, si elle n'est pas contrôlée, submerger la
compétition juste, sûre et honnête, mais pour les athlètes sains, c'est
un rappel rassurant qu'il y a un espoir pour les générations futures de
concourir sans l'usage de drogues qui améliorent les performances
".

Peu avant, Armstrong avait expliqué sur son compte Twitter qu'il
renonçait à sa lutte contre l'Usada par lassitude et parce qu'il voulait
se consacrer au travail de sa fondation.

"Aujourd'hui, je tourne la page", écrit-il. "Je ne m'occuperai pas plus longtemps de cette question, étant donné les circonstances", déclare le coureur.

"Je me consacrerai au travail que j'ai commencé avant même de
gagner le Tour de France: servir les gens et les familles affectés par
le cancer
", ajoute-t-il.

Le coureur retraité du cyclisme depuis un an avait porté plainte devant
un tribunal fédéral texan pour tenter de stopper l'enquête de l'Usada,
mais il a perdu.

Il accusait l'Usada de n'être pas compétente pour le poursuivre et
demandait un arbitrage en justice, estimant que ses droits
constitutionnels avaient été violés.

Armstrong a déclaré jeudi qu'il était fatigué de la bataille judiciaire
et du stress qui pesaient sur sa vie personnelle et professionnelle. "Il vient un moment dans la vie de tout homme où il doit dire trop c'est trop. Pour moi, ce moment est arrivé", a déclaré Armstrong.

"Le fardeau que ça représente pour ma famille et mon travail, dans
ma fondation, m'amène où je suis aujourd'hui, ça finit avec ce non-sens
", a-t-il poursuivi.

L'agence antidopage accuse Armstrong d'avoir utilisé des substances
interdites, notamment de l'EPO et des stéroïdes, ainsi que des
transfusions sanguines depuis 1996.

Reste maintenant à réattribuer les sept maillots jaunes. Une entreprise
qui s'annonce compliquée et périlleuse puisque de nombreux "candidats"
ont depuis été contrôlés positifs ou ont avoué avoir eu recours à des
produits dopants.

AFP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bru_dall



Messages : 199
Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 56
Localisation : saint céré

MessageSujet: Re: Armstrong dépose les armes et va perdre ses sept Tours   Ven 24 Aoû - 15:29

Aujourd'hui, je
tourne la page", a écrit l'Américain dans un communiqué, où il réaffirme
toutefois son innocence et accuse l'Usada de mener une "chasse aux
sorcières contraire à la constitution" contre lui.

Dans la foulée, le directeur
général de l'Usada, Travis Tygart, a déclaré à l'AFP qu'Armstrong serait
aussi dépossédé de tous ses résultats depuis le 1er août 1998, une
décision qui doit toutefois encore recevoir l'aval de l'Union cycliste
internationale (UCI).


"L'UCI a pris note de la
décision de Lance Armstrong de ne pas recourir à un arbitrage dans le
cas que l'Usada a lancé contre lui", souligne dans un communiqué la
Fédération internationale, qui avait dénoncé au début du mois le mépris
de l'Usada pour les règles et demandé que la gestion du cas Armstrong
soit confiée à une autorité indépendante.
Dans ce cas-là, l'UCI rappelle qu'en vertu du Code mondial
antidopage, l'organisation antidopage, à savoir l'Usada, doit soumettre
aux parties, Lance Armstrong, l'Agence mondiale antidopage (AMA) et l'UCI, une décision motivée expliquant l'action entreprise.


L'Usada devait le faire lors d'une conférence de presse vendredi aux Etats-Unis.


Le patron de l'Agence mondiale
antidopage (AMA), John Fahey, a regretté que Armstrong n'ait pas été
entendu "par un tribunal en audience publique dans le cadre d'une
procédure juste", tout en soulignant à la radio australienne ABC que la
décision du coureur ressemble fort à un aveu de culpabilité.


"Il ne peut y avoir d'autre interprétation", a-t-il dit.


"Son incapacité à réfuter les
charges a permis à l'Usada de considérer cela comme un aveu de
culpabilité et d'imposer des sanctions", a-t-il ajouté.


Armstrong a pris sa décision
après le rejet du tribunal fédéral d'Austin, au Texas, de son recours
contre l'Usada, qui laisse le champ libre à l'agence antidopage pour
poursuivre sa procédure contre lui.


Elle accuse le coureur d'avoir
utilisé des substances interdites notamment de l'EPO et des stéroïdes,
ainsi que des transfusions sanguines depuis 1996.


L'Usada ajoute que dix anciens équipiers de l'Américain sont prêts à témoigner contre lui.


Selon M. Tygart, "il s'agit
d'un exemple poignant de la manière dont la culture du
gagner-à-tout-prix peut, si elle n'est pas contrôlée, submerger la
compétition juste, sûre et honnête".

Armstrong dit renoncer à sa lutte contre l'Usada par lassitude et
parce qu'il veut se consacrer au travail de sa fondation Livestrong
contre le cancer, maladie qu'il a vaincue en 1997.


"Je ne m'occuperai pas plus
longtemps de cette question, étant donné les circonstances", déclare le
coureur estimant que "depuis le début, cette enquête n'a pas eu pour but
d'établir la vérité ou de nettoyer le cyclisme, mais de me punir à tout
prix".


Dans son recours devant le
tribunal fédéral d'Austin, il accusait l'Usada de n'être pas compétente
pour le poursuivre et demandait un arbitrage en justice, estimant que
ses droits constitutionnels avaient été violés.


"Aujourd'hui, je suis déçu
pour Lance et pour le cyclisme en général", déclare son ancien directeur
sportif Johann Bruyneel, lui-même accusé par l'Usada d'avoir pris part à
un système de dopage organisé au sein des équipes avec lesquelles Lance
Armstrong a remporté ses sept Tours de France.


"Désolé pour le Tour de
France, le cyclisme", Laurent Jalabert, coureur professionnel de 1989 à
2002 et sélectionneur de l'équipe de France, s'est dit néanmoins
persuadé que Armstrong est "un immense champion", sur RTL.


L'Américain, champion du monde
en 1993 avant son cancer, a remporté sept Tours de France consécutifs
de 1999 à 2005, un record, après sa maladie.


A l'époque moderne, deux
coureurs ont gagné le Tour sur tapis vert à la suite d'un contrôle
antidopage positif du vainqueur. L'Américain Floyd Landis a laissé la
place à l'Espagnol Oscar Pereiro pour l'édition 2006. L'Espagnol Alberto
Contador
a fait de même au profit du Luxembourgeois Andy Schleck pour
2010.


Mais dans le cas d'Armstrong,
chambouler le palmarès du Tour s'apparente à un casse-tête. A titre
d'exemple, son dauphin a été à trois reprises (2000, 2001, 2003)
l'Allemand Jan Ullrich, lui aussi sanctionné pour dopage dans le cadre
de l'affaire Puerto et privé récemment de sa 3e place du Tour 2005.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bru_dall



Messages : 199
Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 56
Localisation : saint céré

MessageSujet: Re: Armstrong dépose les armes et va perdre ses sept Tours   Ven 24 Aoû - 15:33

Qui a vraiment gagné le Tour depuis 1999 ?





Daniele Nardello, vainqueur des Tours 1999 et 2000?

L’annonce de la destitution de Lance Armstrong de ses sept titres du Tour de France
illustre assez bien à quel point le dopage, une fois avéré, est un vol.
Un viol de palmarès, une falsification de l’histoire, un hold-up de la
gloire, de la reconnaissance et des honneurs qui vont avec. Ainsi vous
pensiez que l’après-Festina avait été marqué par la montée en puissance
du cyclisme américain et plus généralement anglo-saxon. Et bien pas du
tout… Puisqu’il faut bien réviser les palmarès, les « années Armstrong »
furent au contraire les années fastes du cyclisme allemand. À remodeler
les statistiques à l’aune de la décision de l’agence américaine
anti-dopage (USADA), voilà que Jan Ullrich, en plus du seul Tour de
France qu’il a officiellement remporté en 1997, en a gagné trois de
plus, en 2000, 2001 et 2003, voire celui de 1996, enlevé par son
co-équipier Bjarne Riis, qui a depuis avoué avoir triomphé à l’aide de
produits illicites. Voilà donc, par un simple tour de passe-passe
juridique, Jan Ullrich vainqueur de cinq Tours de France et désormais au
niveau de Jacques Anquetil, Eddy Merckx, Bernard Hinault et Miguel
Indurain, rétablis dans leur dignité de co-recordmen de victoires dans
la Grande Boucle. S’ajouterait à ces cinq victoires du coureur de
Rostock une sixième victoire allemande, celle d’Andreas Klöden en 2004.
Mais j’entends déjà les commentaires acerbes. Oui, mais Jan Ullrich…
Oui, mais le cyclisme allemand, emporté lui aussi dans la tourmente du
dopage et dont tous les acteurs ont depuis avoué… Alors ? Le Tour de
France peut-il disposer d’un palmarès crédible ? C’est un pur exercice
intellectuel, puisque rien ne dit qu’ils ne se dopaient pas ou qu’ils
n’avoueront pas un jour. Mais retirer des classements tous les coureurs
un jour épinglés pour dopage consacre les vainqueurs suivants :

Tour 1999 : si l’on exclut Lance Armstrong et son
dauphin, Alex Zülle, suspendu après l’affaire Festina, c’est l’Espagnol
Fernando Escartin qui remporte le Maillot Jaune.

Le Tour 2000 est une hécatombe puisqu’il faut en
retirer Armstrong, mais aussi Ullrich, Beloki, Botero et Mancebo,
compromis dans l’affaire Puerto, mais encore Christophe Moreau et
Richard Virenque,
pris dans l’affaire Festina. Bref, c’est encore
Fernando Escartin,
8e à Paris, qui enlève le pompon. Mais ce dernier,
même s’il ne fit l’objet d’aucun contrôle positif, était un client avéré
du fameux docteur italien Michele Ferrari…Écarter l’Espagnol revient à
attribuer la victoire en 1999 et 2000 à l’Italien Daniele Nardello,
aujourd’hui directeur sportif chez GreenEdge après une carrière
d’équipier de luxe.

En 2001, c’est le Kazakh Andrei Kivilev, décédé depuis dans un accident sur Paris-Nice, qui l’aurait emporté.

En 2002, il faudrait attribuer le titre au Portugais
José Azevedo, équipier de Lance Armstrong et aujourd’hui directeur
sportif chez RadioShack sous les ordres de Johan Bruyneel, également mis
sur la sellette par l’USADA.

En 2003, à l’Espagnol Haimar Zubeldia.

En 2004 à Andreas Klöden.

En 2005, à l’Américain Levi Leipheimer, si l’on
ignore son contrôle positif en 1996 et les accusations de son directeur
sportif chez Gerolsteiner, Hans-Michael Holczer. Si l’on écarte
Leipheimer, Cadel Evans
remporte cette année là son premier Tour de
France, six ans avant son premier sacre officiel.

Même si Alberto Contador vient de faire sa rentrée après deux ans de
suspension, on peut s’amuser à poursuivre le jeu de massacre jusqu’à
aujourd’hui. Quitte à devoir tout recommencer dès les prochaines
révélations. FT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Armstrong dépose les armes et va perdre ses sept Tours   Aujourd'hui à 11:32

Revenir en haut Aller en bas
 
Armstrong dépose les armes et va perdre ses sept Tours
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Photos] Pose d'un résonateur sur une guitare 'normale'
» j'avais une heure à perdre ...
» Adieu aux Armes du général de corps d'armée Xavier de Zuchowicz
» [Beat-Tape] Sons Of The Beat - Le Choix des Armes
» [jazz] Louis Armstrong

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
kingdom of rock brucath  :: DE TOUT ET DE RIEN-
Sauter vers: